Par / 17th décembre, 2017 / Non classé / Pas de commentaires

La chasse de l’Orignal ou Élan d’Amérique au Québec

 

 Lors de ma dernière visite au Québec en Octobre dernier, j’ai revu une tradition concernant la chasse à l’Orignal qui existe depuis des décennies. La chasse à l’orignal est très règlementée au Québec. Chaque année, les garde chasses évaluent la population des orignaux.et suite à cette évaluation, une loterie est organisée. Seul les gagnants ont le droit de chasser l’Orignal pour la période de chasse de l’année en cours. Cette période en 2017 était du 23 Septembre au 13 Octobre.

 

 

 On autorise de chasser les femelles qu’une année sur deux et on ne peux tuer les veaux. La chasse permet de maintenir le troupeau de mâle à un niveau acceptable. En effet pendant la période du rut (période de reproduction), s’il y a trop de mâle dans un secteur, il se battrons entre eux . Il arrive que leur bois ( panache) s’entremêle pendant le combat et s’il ne sont pas capable de se séparer, une mort lente et douloureuse s’en suit. Voilà pourquoi la chasse des mâles, permet de diminuer le nombre de ces combats.

 

 

 Il y a 2 traditions qui existent depuis des années lors de la chasse à l’Orignal. Une est vraiment très spéciale et l’autre plutôt bizarre. La première consiste à manger une coucougnette bien chaude de l’animal lorsque l’on tue son 1er orignal. La deuxième est de mettre la tête de l’animal à l’arrière de son pick-up. Cela peut paraitre étrange mais chaque pays à ces traditions bizarres pour des gens qui n’y vivent pas..

 

 

J’ai eu la chance de voir de près à plusieurs reprises ce roi de la forêt. Il n’est pas très beau mais très majestueux. Si vous avez le bonheur d’être au Québec en Septembre, peut-être aurez vous la chance d’en croiser un.

 

Vive le Québec Libre !!

 


 


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.